Sportcomplex Houthulst

Nouveau complexe sportif

Sport Vlaanderen, qui relève de la compétence du ministre Philippe Muyters, a approuvé cette semaine une subvention de 925 000 euros pour le développement du nouveau complexe sportif de Houthulst. En 2018, le promoteur immobilier ION commencera la construction d’une salle de gymnastique, de cours de tennis intérieurs, d’une nouvelle cafétéria à proximité du hall sportif actuel, d’un bâtiment dédié à la musique et à la culture, et d’une tribune de football avec une cafétéria. La commune bénéficiera d’un droit d’emphytéose sur le site pendant les 54 prochaines années. 

Voici le communiqué officiel ! 

PHILIPPE MUYTERS  
MINISTRE FLAMAND DE L’EMPLOI  
BRUXELLES – 19 décembre 2017 

20 millions d’euros pour les infrastructures sportives  

Le ministre flamand des Sports Philippe Muyters a octroyé plus de 20 millions d’euros de subsides à 44 projets d’infrastructures sportives supralocales répartis en Flandre. Il s’agit tant de nouvelles constructions que de rénovations. L’année prochaine, les promoteurs pourront à nouveau solliciter des subventions, cette fois pour un montant de 25 millions d’euros.  

Depuis son arrivée au poste de ministre flamand des Sports, Philippe Muyters a considérablement œuvré en faveur de la rénovation et du développement des infrastructures sportives en Flandre. « C’était plus que nécessaire », affirme-t-il, « nos halls sportifs et nos piscines étaient fortement défraîchis et de gros manquements ont été constatés. Nous devions vraiment redoubler d’efforts. Durant les premières années, je me suis concentré sur les problèmes les plus graves, comme les piscines. Mais depuis, j’ai mis au point un système davantage axé sur la demande afin que les promoteurs puissent introduire des projets chaque année. Et il porte ses fruits. Cet appel d’offres a reçu 67 demandes, dont 44 ont pu être honorées. »  

Ce système axé sur la demande est le « Sportinfrastructuurplan » (plan des infrastructures sportives), qui permet à des promoteurs privés et publics d’introduire chaque année des projets d’intérêt supralocal. La Flandre subventionne jusqu’à 30 % du montant d’investissement total, avec un maximum de 1,25 million d’euros par projet. Il peut s’agir tant de nouvelles constructions que de rénovations. Tous les projets sont examinés par une commission, qui établit un classement. 

Le ministre des Sports Philippe Muyters explique : « Lors de ce premier appel d’offres unique en son genre, nous avons pu octroyer plus de 20 millions d’euros au total à 44 projets. Au cours des prochaines années, cet appel d’offres permettra d’investir environ 127 millions d’euros dans des infrastructures sportives supralocales dans toute la Flandre. Les projets sont très variés, allant des halls sportifs et des piscines supralocaux aux halls d’escalade, en passant par des parcours de BMX, des pistes d’athlétisme, des terrains de hockey et une piste de patin à glace. L’année prochaine, la Flandre brandira encore un peu plus les couleurs du sport. »  

En mars de l’année prochaine, de nouvelles demandes de subventions pourront être introduites. Cette année, avec le transfert des budgets, 25 millions d’euros ont été mis à disposition. « Mon objectif est d’inciter un maximum de gens à faire du sport. Et qu’est-ce qui peut donner plus envie de faire du sport que de belles infrastructures modernes et bien aménagées, comme un hall sportif, un mur d’escalade, un terrain de sport ou une piscine ? », conclut le ministre des Sports Philippe Muyters.