Roelevard

Le nouveau projet répond aux besoins du quartier et doit devenir un quartier phare

Les grands architectes internationaux de Snøhetta, réputés pour le célèbre opéra d’Oslo, conçoivent pour la première fois un bâtiment dans notre pays. En collaboration avec le B2Ai, bureau d’architecture réputé à Roulers, et le célèbre architecte paysagiste Erik De Waele, ils insufflent un nouveau souffle à l’ancien quartier de la gare de Roulers. Ce projet ambitieux, baptisé « Roevelard », doit devenir le quartier phare de la ville et, par extension, de toute la région. Quelques chiffres marquants : avec ses 9 toitures végétales, ses 3 800 mètres carrés d’espaces verts, ses 81 appartements, ses bureaux pouvant accueillir plus de 400 travailleurs et ses espaces dédiés aux commerces, à la vente de détail et aux établissements de l’horeca, ce projet répond au maximum aux souhaits des habitants du quartier, en témoignent les nouveaux plans des promoteurs immobiliers Steenoven et ION. Le collège communal leur a donné son feu vert en début de semaine pour toute la réhabilitation. 

Le collège communal de Roulers délivrera sous peu un permis pour « Roevelard ». Le projet de nouvelle construction, qui s’appelait auparavant « De Groenling », est particulièrement ambitieux. « Roelevard » doit devenir le quartier phare de la ville de Roulers et, par extension, de toute la région. Et ce n’est autre que le bureau d’architecture Snøhetta à la renommée internationale, réputé pour l’opéra d’Oslo, le Mémorial et musée de Ground Zero à New York et le premier restaurant sous-marin d’Europe, qui a dessiné les plans pour le prestigieux projet de la gare, en collaboration avec B2Ai. Il s’agit d’une exclusivité absolue pour notre pays, car c’est la première fois que les architectes norvégiens participent à la conception d’un bâtiment en Belgique. 

« Snøhetta est réputé pour maîtriser la fusion de l’architecture avec le paysage. Ici encore, ils y sont parvenus avec brio, en collaboration avec B2Ai et Erik De Waele. De plus, avec ‘Roevelard’, c’est un fleuron d’architecture qui invite à l’interaction et à l’expérience. » 

Bart Vanderdonckt, CEO de Steenoven 

Roelevard 

L’élément le plus impressionnant de « Roevelard », c’est la tour de 46 mètres de hauteur qui surplombera la place de la gare. Au total, 81 appartements, 470 m² de commerces, 200 m² d’établissements de l’horeca et 5 900 m² de bureaux occuperont deux blocs de construction. Plus de 400 personnes pourront travailler dans les bureaux. 

De plus, le site accueillera également 17 emplacements de parking au-dessus du niveau du sol et 148 emplacements au sous-sol, ainsi que 345 emplacements de vélos. Une partie des emplacements de parking est réservée aux bureaux, mais sera louée aux résidents après les heures de bureau. L’espace public entre les bâtiments deviendra aussi un lieu de rencontre propice aux expériences, avec un amphithéâtre. 

« La réhabilitation du quartier de la gare s’intègre parfaitement dans la vision du maître d’œuvre flamand : l’espace de vie, le lieu de travail et les commerces y sont associés de manière équilibrée. Grâce à la situation stratégique, les résidents et les entreprises qui s'y établissent pourront profiter d’une mobilité fluide. Par ailleurs, les quartiers de la gare florissants constituent un atout pour chaque ville. C’est notamment le cas avec la réhabilitation d’Anvers-Berchem, de Louvain ou les nouveaux plans pour Gand. » 

Davy Demuynck, CEO d’ION 

Plus bas et plus vert 

En mars 2018, le maître d’ouvrage a introduit une demande de permis de bâtir qui a suscité quelques petites et grandes inquiétudes auprès des habitants du quartier. Ces préoccupations ont été prises en compte et débouché sur une révision des plans. 

Soulignons également que pour répondre aux aspirations du quartier, le promoteur immobilier et la Ville de Roulers ont fait appel au célèbre architecte paysagiste Erik De Waele, qui s’occupe notamment du recouvrement de la liaison Oosterweel. Grâce à son expertise, des espaces verts supplémentaires seront prévus, la gestion de l’eau sera plus durable et plusieurs espèces végétales occuperont les jardins de toitures. Mieux encore : une rangée d’arbres sera également plantée à la Stationsdreef, où aucun espace vert n’était prévu sur les plans originaux. 

« Il est toujours important d’écouter le quartier et nous sommes toujours ouverts aux suggestions et aux adaptations si elles sont bien argumentées. Dès lors, nous avons adapté au maximum les plans aux besoins du quartier. Le Flamand est parfois allergique aux projets de construction gigantesques, mais notre objectif reste d’apporter une plus-value pour tout le monde. Un bon projet ne peut être réalisé que si l’on partage les différentes visions et que l’on concilie les différents points de vue. Ce faisant, nous arrivons toujours à une situation gagnant-gagnant. » 

Bart Vanderdonckt, CEO de Steenoven 

Le conseil communal a approuvé le permis en début de semaine. Les travaux de ce projet ambitieux commenceront en 2020 pour une durée de trois ans. 

9 toitures végétales 
59 arbres, 3 800 m² d’espaces verts au total 
81 appartements 
5 900 m² de bureaux 
470 m² de commerces et 200 m² d’établissements de l’horeca 

Roelevard