Dix habitations doivent être démolies à la Diksmuidestraat à Turnhout au début 2018.

Niefhout

Slim Turnhout NV/SA lance un appel à candidatures pour mettre en place un projet qui durera maximum cinq ans au niveau d’une ancienne boulangerie et du parc adjacent à la Diksmuidestraat. Les candidats peuvent introduire leurs propositions jusqu’au début de l’année prochaine. Les maisons de rangée qui se trouvent actuellement devant l’ancienne boulangerie et le jardin disparaîtront au début 2018. 

Slim Turnhout NV/SA est le fruit d’une collaboration entre la Ville, le promoteur immobilier ION et la Participatiemaatschappij Vlaanderen. Au cours des prochaines années, ils créeront ensemble plus de 600 nouveaux logements, ainsi que des infrastructures pour le secteur des soins, des bureaux et un nouvel espace public. Le projet « Niefhout » sera scindé en plusieurs phases. 

Étant donné qu’un ancien bâtiment industriel, une ancienne boulangerie, restera du côté de la Diksmuidestraat encore quelques années, SLIM cherche à lui donner une occupation temporaire. « À long terme, un grand parc verdoyant doit y être aménagé pour le quartier, mais vu qu’il faudra encore attendre un peu, nous aimerions y mettre un peu de vie », explique l’échevin Francis Stijnen (CD&V). « Nous laissons toutes les possibilités ouvertes : un projet artistique, une nouvelle entreprise, un jardin de quartier avec un café de quartier, etc. En principe, on peut tout envisager. Il faut toutefois que le projet apporte une plus-value pour le quartier et n’implique aucune nuisance. Nous espérons que les âmes créatives s’en donneront à cœur joie. Les projets peuvent être introduits pour une partie ou pour l’ensemble des bâtiments, avec ou sans le parc. » 

Potagers 

L’ancienne boulangerie est vide depuis une dizaine d’années. Le site est dissimulé derrière une série d’habitations à la Diksmuidestraat qui seront démolies au printemps 2018. Après la démolition, un parcours cycliste sera aménagé sur cinq de ces parcelles. « La vélothèque sera également établie sur ce site et un espace devrait être réservé aux habitants du quartier qui souhaitent installer un potager », poursuit Francis Stijnen. « Une salle d’exposition sur les réseaux de distribution de chaleur occupera aussi une partie du bâtiment. Il s’agit d’un projet temporaire de maximum cinq ans. » 

Piscine 

Le hall de l’ancienne boulangerie s’étend sur une superficie de 500 mètres carrés. Il n’est équipé que d’un éclairage minimal et n’est pas chauffé. On ne peut accéder au parc d’environ 2 200 mètres carrés qu’à vélo ou à pied depuis la Diksmuidestraat. Le parc est rempli d’arbres, d’arbustes et de pelouses. L’ancienne piscine en plein air s’y trouve encore. Quiconque souhaite réaliser un projet sans utiliser la piscine devra la remplir ou du moins la clôturer pour des raisons de sécurité. SLIM doit encore nettoyer la partie du parc après la démolition des habitations. « Nous voulons insister sur le fait que les candidats pour un projet doivent être ouverts à une collaboration avec d’autres », déclare-t-on chez SLIM. « Personne n’aura l’exclusivité sur le domaine. Si les projets sont de nature commerciale, une indemnité fixée en concertation sera due. » 

Les dossiers peuvent être introduits jusqu’au 16 avril. Les parties intéressées peuvent visiter le site le 20 janvier et le 24 février à 10 heures. Pour ce faire, il est impératif de s’inscrire via filip.deroover@turnhout.be, via bert.willems@turnhout.be ou par téléphone au 014/44.33.92. 

Source : www.hln.be